Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Ion - Le Porte-Flamme

Auteur
 Ron Marz (scénario), Greg Tocchini et divers (dessin)
Editeur (Collection)
 Panini Comics
Date de parution
 Juin 2008
Prix
 29.00 €
Nombre de pages
 150
Episodes VO
 Ion #1-12

 


Ancien Green Lantern, Ryle Rayner se fait appeler Ion depuis qu'il a hĂ©ritĂ© des talents de son ex-petite amie Jade au moment de sa mort durant la fameuse aventure Infinite Crisis. Reste Ă  savoir si cet immense pouvoir rĂ©cemment acquis sera pour lui une bĂ©nĂ©diction... ou un fardeau. Le crĂ©ateur du hĂ©ros, le scĂ©nariste Ron Marz, s'associe au jeune et prometteur Greg Tacchini pour nous faire dĂ©couvrir le nouveau Ryle Rayner et l'Ă©volution du concept mĂȘme des Green Lantern.

Ion, ion, petit patapon...

Une impression d'inachevé persiste à la lecture de ce recueil. Ron Marz, champion des sagas cosmiques, nous offre en effet une histoire en deux parties distinctes qui, au final, laisse sur sa faim. Autant les 6 premiers épisodes forment un tout homogÚne des plus agréables à lire, autant la seconde partie semble disparate et inégale.

Durant les 6 premiers Ă©pisodes de ce volume, Kyle Rayner est justement exploitĂ©. GenĂšse, pouvoirs, psychologie du personnage, tous les Ă©vĂ©nements et informations sont distillĂ©s sans pour autant que cela soit inaccessible. En ce sens, la premiĂšre partie d'Ion est totalement " new reader-friendly " (comme on dirait outre-Atlantique). De plus la trame principale est rondement menĂ©e, et bien que l'histoire n'ait rien de rĂ©volutionnaire, on ne s'embĂȘte pas un instant.

Par contre, pour la suite, ce n'est pas vraiment ça. Entre lenteurs, références trop poussées aux autres titres Green Lantern et points laissés en suspens pour une hypothétique série réguliÚre, Marz perd le lecteur dans un imbroglio d'informations qui auraient pu donner quelque chose d'intéressant, si elles avaient été mieux amenées, comme précéemment. Hélas, trois fois hélas il n'en est rien et c'est bien dommage !

Pour les dessins, il y a aussi Ă  boire et Ă  manger. Si les planches de Greg Tocchini, sans ĂȘtre incroyables, se rĂ©vĂšlent ĂȘtre efficaces, de qualitĂ© constante et agrĂ©ables Ă  suivre, les Ă©pisodes dessinĂ©s par Paco Diaz, Yvel Guichet et Fernando Pasarin sont plutĂŽt dĂ©cevants et brisent l'harmonie du rĂ©cit.

En conclusion, Ion ayant Ă©tĂ© Ă©ditĂ© en 2 recueils aux USA, au lieu d'investir presque 30 € dans ce Big Book, prĂ©fĂ©rez l'achat du premier TPB US et empruntez le second Ă  quelqu'un


Mar-Vell chez DC

Premier (seul ?) Big Book consacré au personnage de Green Lantern, ou plutÎt à l'ancien Green Lantern puisque ce volume regroupe la totalité de la maxi-série en 12 parties Ion, contant le destin de Kyle Rayner, 4Úme Green Lantern de la Terre, devenu le porte-flamme des Gardiens d'Oa.

Ron Marz nous sert ici un récit qui oscille entre space opera et introspection. Kyle Rayner doit apprendre à comprendre ses nouveaux pouvoirs, tout en restaurant sa réputation et en sauvant la galaxie, bien sûr. Comment dire ? On a déjà vu ça assez souvent, je me souviens, notamment, de récits de Roy Thomas et Jack Kirby sur Thor et, surtout du Captain Marvel de Jim Starlin, qui nous racontaient déjà ce genre d'histoire. de plus, le nouveau look de Rayner rappelle beaucoup ce dernier. Bref, rien de bien passionnant là dedans. tout juste comprend on un peu mieux le destin de Kyle au cours de Sinestro Corps War.

Aux dessins, on retrouve pas moins de 5 artistes, ce qui, pour une série de 12 épisodes, ne doit pas etre loin d'un record et, surtout, est beaucoup trop. D'autant que peu arrivent à tirer leur épingle du jeu. En tous cas, cette diversité de styles nuit à la cohérence générale de l'oeuvre, et rebute plus qu'elle ne rassemble.

Un petit récit, qui ne vaut pas son prix. On rùle beaucoup sur l'échec actuel de DC en France, mais ce n'est pas ce genre d'histoire qui va beaucoup aider à la gloire de l'éditeur de Broadway.

Derniers commentaires

You are here: DC Green Lantern Green Lantern mini-séries Ion: Le Porte-Flamme
icone_rss