Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Green Lantern Corps, vol. 2 - t.1 To Be A Lantern

Auteur
 Dave Gibbons (scénario & dessin), Patrick Gleason (dessin)
Editeur (Collection)
 DC Comics
Date de parution
 Mai 2007
Prix
 12.99 $
Nombre de pages
 144
Episodes VO
 Green Lantern Corps vol.2 #1-6
Correspondance VF
 Inédit

 

Collecting the first six issues of the new series re-establishing the legendary Green Lantern Corps! From the Guardians' citadel on the newly fortified planet Oa, Green Lantern Guy Gardner is assigned — against his will — to a feudal world of shadows and sudden death. And across the galaxy, new Lanterns discover what it truly means to wear the Corps insignia, as their courage and comradeship is tested to the limit.

To be or not to be a Lantern ? That's the question !

Le célèbre Green Lantern Guy Gardner vient de finir d'accomplir sa punition pour ses transgressions passées : une année sans permission. Après 12 mois d'efforts pour reconstruire la planète Oa, le vétéran a besoin de vacances ! Mais avant cela, il doit effectuer une dernière mission : escorter la désinvolte débutante Soranik Natu dans le secteur 1417 et l'aider à résoudre le meurtre de son camarade qu'elle avait abandonné à sa tâche…

Le premier arc en 3 épisodes est centré sur Soranik Natu et Guy Gardner. Le vieux de la vieille et la jeune débutante enquêtent ensemble sur le meurtre de Myrrt, partenaire de cette dernière ayant perdu la vie dans l'exercice de ses fonctions. Sans être transcendante d'originalité, l'intrigue se laisse néanmoins suivre, surtout pour Radner et Natu, personnages principaux rebelles, impertinents et toujours prompts à remettre en cause les ordres de leurs supérieurs hiérarchiques. Parallèlement, les nouvelles recrues Isamot et Vath s'engueulent, se chamaillent et se cherche des noises à longueur de mission. Dave Gibbons continue, en ce sens, sur la même lignée que Recharge, en mêlant habillement space opera et moments plus légers. Aux dessins, Patrick Gleason poursuit, lui aussi, le travail entamé sur la minisérie précédente avec un storytelling dynamique des plus agréable à suivre, et un style de dessin presque ''cartonny'' très expressif et en perpétuelle amélioration (les quelques défauts d'imprécision dans les visages constatés dans Recharge ont d'ailleurs pratiquement totalement disparu).

Dans les 3 épisodes suivants qui constituent la deuxième partie du TPB, Dave Gibbons s'occupe, cette fois, seul de l'écriture et de la partie graphique. Bien que, comme à son habitude, très maîtrisé (et donc très plaisant), son style de dessin beaucoup plus réaliste et au trait plus fin que Gleason n'est peut-être pas le meilleur choix pour la série. En effet, visuellement, les passages humoristiques réussissent nettement moins à l'anglais. Ses compositions de pages, un brin plus ''classiques'' que celles de son collègue, servent, quant à elles, très bien le scénario. Pour ce qui est de l'histoire justement, on y suit Guy dans sa permission qu'il peut enfin prendre. Evidemment, il ne se reposera pas très longtemps quand un certain Bolphunga (qui ne doit pas vous être inconnu si vous avez lu, et donc adoré, le mini-épisode Mogo Doesn't Socialize d'Alan Moore) viendra lui chercher des poux dans le but de se venger. Encore plus drôles qu'habituellement, ces épisodes voient même Salaak y faire de l'humour, c'est dire ! Dans le même temps, Gibbons commence une intrigue autour de la planète-Green Lantern Mogo qu'il développera ultérieurement dans le recueil The Dark Side Of Green. A suivre au prochain numéro !

Malgré des scénarii pas toujours brillants d'originalité, la nouvelle série des Green Lantern Corps reste très agréable à lire et très distrayante, notamment pour son côté space opera assumé et ses nouveaux personnages hauts en couleurs.

Derniers commentaires

You are here: DC Green Lantern Corps Green Lantern Corps vol.2 t.1 - To Be A Lantern
icone_rss