Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Catwoman t.1

 

Auteurs
 Ed Brubaker (scénario), Darwyn Cook (dessins), Mike Allred (encreur) 
Editeur (Collection)
 DC comics
Date de parution
 Septembre 2002
Prix
 14.95 $
Nombre de pages
 137
Episodes VO
 Detective comics #759-762, Catwoman vol.3 #1-4
 Correspondance VF
 Pas paru en VF à ce jour

 

catwoman_darkendofthestreet

 
For years, Selina Kyle has prowled the skyline of Gotham City as its most famous thief, Catwoman. But when word spreads of Catwoman's demise, Selina decides to leave the costumed world behind and continue her trade cloaked in the shadows. Unable to enjoy her newfound anonymity for too long though, Selina decides that she must return to her infamous persona. Donning a new costume and attitude, Catwoman returns to the streets and sets her sights on the serial killer that has been preying upon the streetwalkers she calls friends.

Shébon

Au programme de ce recueil, deux story-arcs. Le premier regroupe 4 mini-épisodes de 8 pages parus dans Detective Comics (la revue historique de Batman) alors que le second correspond aux 4 premiers épisodes du relaunch de la série Catwoman (le vol.3 donc).

La première histoire revient sur la disparition de Catwoman. On suit le detective Slam Bradley qui est engagé par le Maire pour retrouver Catwoman réputée morte.
En finalement 32 pages, Brubaker nous fait vivre une enquête qui permet au lecteur de se familiariser avec Gotham, ses pubs, ses escrocs à la petite semaine, ses politiciens véreux et la mafia ! La densité narrative passe par un découpage efficace de 9 cases par page de Darwyn Cooke et pas mal de commentaires, tels les interrogations du héros qui se singularisent par une typographie bas de case de type machine à écrire.

La deuxième histoire qui occupe la majeure partie du volume retrace le retour de Catwoman à Gotham City qui va enquêter sur le meurtre sanglant d'une prostituée. L'histoire, classique, est bien menée mais c'est surtout par sa partie graphique que ce récit se distingue. Assurée par Darwyn Cooke (dessins) et Mike Allred (encrage), on a droit à un style cartoony hyper dynamique où (et ce n'est pas si fréquent) les gros plans sont utilisés à bon escient et permettent un rendu des scènes d'action vraiment réussi.

Au final, voilà un volume vraiment bon. Si l'on a connu de meilleurs scénarios de Brubaker (Daredevil, Gotham Central), la partie graphique assure vraiment !

Derniers commentaires

You are here: DC Catwoman vol.3 t.1 - The Dark End of the Street
icone_rss