Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Batman vol.1, Batman And Son

Auteur
 Grant Morrison (scénario), Andy Kubert (dessin)
Editeur (Collection)
 DC Comics
Date de parution
 Juillet 2008
Prix
 14.99 $
Nombre de pages
 200
Episodes VO
 Batman #655-658; #663-666
Correspondance VF
 Superman & Batman #5-8; #... (Éditions Panini)

 


Comic legends Grant Morrison (ALL STAR SUPERMAN, SEVEN SOLDIERS) and Andy Kubert (Ultimate X-Men, 1602) join forces to bring you an unforgettable tale of the Dark Knight.After Batman faces down an army of winged horrors in a no-holds barred, bone-crunching superbrawl among the treasures of London's Pop Art Museum, Batman receives the greatest shock of his life when he discovers that he has a son.Sparks fly when the new addition to the Bat-family is introduced to Batman's adopted son, Robin, the Boy Wonder.Which one will be chosen to carry on the legacy as Gotham's protector?

Le fils de l'homme

Grant Morrison débute son run sur les chapeaux de roues en inventant un fils naturel au Dark Knight (d'où le titre de ce recueil). Autant le dire tout de suite, dans l'ensemble ce n'est pas du grand Morrison. Même si le joyeux bordel amené par le nouvel arrivant permet une évolution dans le tandem Batman/Robin, les enjeux de ce triangle relationnel sont quelque peu survolés par l'auteur. Bien qu'on ne s'ennuie pas une seconde à la lecture de ce volume, un goût d'inachevé reste en bouche…

Cependant, et malgré cette déception, on ne peut nier que le scénariste écossais nous offre tout de même deux morceaux de bravoure qui valent à eux seuls la lecture de ce recueil. En premier lieu le #656 (Man-Bats Of London) s'amuse habillement avec le médium bande-dessinée et voit Batman affronter les Man-Bats, (sbires de Talia, la fille de Ra's al Ghul) dans une exposition d'art moderne (qui propose entre autres des toiles basées sur des cases de comics). La longue scène d'action du récit est donc surlignée par des toiles remplies d'onomatopée qui répondent à l'action au premier plan… Totalement jouissif et savoureux ! Secondement, le #666 (Bethlehem) qui clôt le recueil n'est pas en reste... Comme l'a déjà brillamment fait Paul Pope dans son Batman Year 100, Morrison joue ici avec la légende urbaine qui entoure le personnage du Dark Knight pour offrir au lecteur un récit quasi-mythologique. Un excellent épisode !

Pour la partie graphique, on retrouve un Andy Kubert au top qui offre une mise en scène milimétrée et un storytelling maitrisé de bout en bout (cf. le #656… décidemment !), mais aussi un trait typique qu'on a déjà pu apprécié notamment sur le Marvel 1602 de Neil Gaiman. Du tout bon !

A noter que ce recueil contient également l'épisode The Clown At Midnight, essai de comics-littéraire un peu raté… John Van Fleet habille la nouvelle de Morrison, mais à aucun moment on sent une alchimie entre le texte et les images. La sauce ne prend jamais et au final, l'exercice est vain. Dommage, car le postulat de départ aurait pu donner quelque chose de vraiment intéressant.
 

Derniers commentaires

You are here: DC Batman Batman vol.1 Batman And Son
icone_rss