Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Batman Year 100

Auteur
 Paul Pope (scénario & dessin)
Editeur (Collection)
 DC Comics
Date de parution
 Octobre 2005
Prix
 19.99 $
Nombre de pages
 232
Episodes VO
 Batman : Year 100 #1-4
Correspondance VF
 Batman : Année 100 (Éditions Panini)

 

Collecting the acclaimed 4-issue miniseries by visionary creator Paul Pope (SOLO)! In Gotham City, 2039, a federal agent is murdered, leaving the Batman, a forgotten icon from the past, wanted for the murder. And as a special bonus, Pope's "Berlin Batman" story set in 1939, from BATMAN CHRONICLES #11!

So tonight I'm gonna party like it's 2039

Le cas Year 100 est toujours un dilemme pour moi. Rien de très original, encore une énième dispute entre la forme et le fond. Les mauvaises langues diront que du fond, on n'en trouve pas beaucoup dans le travail de Paul Pope. Est-ce qu'ils ont vraiment tort ? Sans doute pas, Pope (dont je suis le plus grand fan français, comme ça c'est dit) est bien un poseur. Son surnom de prince des comics en dit long : le prince c'est la nonchalance, l'extravagance, le caprice, l'élégance insolente. Mais voilà, le Batman aussi est un sacré poseur. A grands renforts d'artifices, de theatrics ("theatricks" même) il se donne en spectacle pour effrayer les criminels, ces "lâches superstitieux". Et voilà que la forme vient épouser et soutenir le fond. Mais mon vilain dilemme subsiste car difficile de fermer les yeux sur la trame générale de la série. Complot gouvernemental ? C'est un peu court, jeune homme. Une intrigue bien mince, destinée à servir quelques moments de bravoure graphique. Dérive (hélas trop fréquente) du scénario illustratif qui m'empêche de considérer Year 100 comme l'oeuvre absolue qu'elle aurait pu être.

Évidemment, si je commence par le négatif, c'est pour insister ensuite sur les qualités de cette mini série. La vision, l'interprétation du Batman par Pope est magistrale, rien de moins. Dégingandé, félin, grotesque, monstrueux, vulnérable et surnaturel, Pope saisit parfaitement l'essence du personnage : le costume est en tissu mais ses ombres et ses déplacements sont irréels, fantasmés. La débauche d'épithètes et les similitudes avec ma critique de Year One sont difficiles à éviter, ces deux visions du Batman ont beaucoup en commun. D'ailleurs, la notion d'héroïsme solaire qui m'est chère se retrouve au début de Year 100, de façon différente que dans Year One, et tout aussi intéressante (le petit garçon qui joue avec une figurine Superman).

Dur de passer sous silence le plaisir qu'on a d'assister aux séquences d'actions nerveuses et racées mises en scène par un Pope assuré. Les scènes de poursuites ou de bastons frénétiques dégagent une énergie presque tangible. Si on peut reprocher certaines choses à Paul Pope, difficile de remettre en cause sa maîtrise du langage bd lorsqu'il s'agit de reproduire la vitesse et la violence.

Même les cases de "pose" sont un plaisir coupable irrésistible (également l'occasion de voir tout le travail de recherche graphique effectué par Pope pour réinventer le costume et puis de glisser quelques clins d'oeil graphiques aux références emblématiques du Batman). Le storytelling n'est jamais pris en défaut (certes, il n'y a pas de mise en danger non plus) mais la colorisation de Villarubia alourdit parfois certaines cases. Les effets de lumière sont appréciables mais trop appuyés, j'aurais donné cher pour lire ce Batman Year 100 en noir et blanc. Ambiance cyber punk, cette Gotham de 2039 est toujours aussi sale et humide, les flics sont déguisés en footballeurs américains (clin d'oeil à The Dark Knight Returns), la technologie est imprégnée de cette esthétique junk and funky "à la Paul Pope" et le Batman transpire, saigne, halète, souffre. L'ensemble est parfaitement organique, c'est un régal pour les yeux, une vision inspirée et valide. Oui, on était en droit d'attendre mieux (mais quel scénariste aurait pu convenir ?) mais bouder son plaisir serait bien dommage, Year 100 rentre sans problème dans mon top 5 en matière de Bat-stories.

Derniers commentaires

You are here: DC Batman Batman mini-séries Batman Year 100
icone_rss