Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Hellboy - t.4 The Right Hand Of Doom

Auteur
 Mike Mignola (scénario & dessin)
Editeur (Collection)
 Dark Horse Book
Date de parution
 Février 2004 (2ième édition)
Prix
 17.95 $
Nombre de pages
 144
Episodes VO
 Hellboy : Box Full Of Evil; Hellboy : The Right Hand Of Doom; Divers
Correspondance VF
 Hellboy : La Main Droite de la Mort; Hellboy : Le Diable Dans La Boîte (Éditions Delcourt)

 

The second collection of short stories by award-winning cartoonist Mike Mignola includes the 1999 hit series Box Full of Evil; "The Right Hand of Doom," which concisely and thoroughly examines Hellboy's history; and "Pancakes," Mignola's most hilarious and surprising story to date; and others - many presented here in color for the first time.

Anung Un Rama Suggoth Abal

Dans ces histoires courtes qui prennent place à plusieurs époques de la vie d'Hellboy au sein du B.P.R.D., le démon rouge va en apprendre beaucoup plus sur son passé et son avenir…

Ce recueil d'histoires courtes et divisé en trois tranches.

La première, ''The Early Years'', propose trois récits des jeunes années d'Hellboy. On retiendra notamment l'excellent et surtout très drôle Pancakes en deux pages dans lequel notre héros se découvre un amour immodéré pour ces crêpes au sirop d'érable qui, selon les dires des occupants de l'Enfer, le retiendront sur Terre !

En deuxième partie, ''The Middle Years'' contient, elle aussi, trois histoires. L'excellent Head, qui sera en partie repris pour le dessin animé Hellboy : Sword Of Storm, se déroule au Pays du Soleil Levant et est une adaptation fort réussie d'un conte folklorique japonais. A noter aussi le très bon The Vârcolac, variation sur le thème, décidément très cher à Mignola, des vampires.

Le gros morceau final du TPB, ''The Right Hand Of Doom'', est, quant à lui, constitué de The Right Hand Of Doom (logique !) et de Box Full Of Evil. D'un point de vue scénaristique, ces deux récits permettent à Mike Mignola d'étayer la mythologie qui entoure sa création, en donnant plus d'information sur les origines et la destinée d'Anung Un Rama. Ici, l'auteur va, en quelque sorte, obliger son démon à prendre réellement conscience de ce qu'il est véritablement, et surtout lui faire accepter cet état de fait. Alors, même si l'histoire qui entoure cette évolution n'est, de loin, pas un chef-d'œuvre, elle reste tout de même capitale par rapport au développement du personnage.

Aux dessins, et comme à son habitude, Mignola nous offre de splendides planches. De part son style inimitable qui ne laissera personne de marbre, ou par sa maîtrise du rythme et du storytelling, l'artiste sait où il veut aller et comment y parvenir. Et autant dire qu'on n'est pas déçu du voyage ! A la colorisation, Dave Stewart magnifie le travail du dessinateur en nous proposant des teintes en adéquation totale avec l'ambiance générale de la série. Un duo de choc qui œuvre pour notre plus grand plaisir !

En conclusion, même si, qualitativement, The Right Hand Of Doom est moins bon qu'un Conqueror Worm par exemple, il reste très intéressant, voire essentiel, dans la mythologie d'Hellboy.

Derniers commentaires

You are here: Dark Horse Hellboy t.4 - The Right Hand Of Doom
icone_rss