Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

B.P.R.D., t.6 The Universal Machine

Auteur
 Mike Mignola, John Arcudi (scénario), Guy Davis (dessin)
Editeur (Collection)
 Dark Horse
Date de parution
 Janvier 2007
Prix
 17.95 $
Nombre de pages
 144
Episodes VO
 B.P.R.D. : The Universal Machine #1-5
Correspondance VF
 B.P.R.D., t.6 La Machine Universelle (Éditions Delcourt)

 

After the catastrophic encounter with the monster-god Katha-Hem, Dr. Kate Corrigan travels to rural France in search of an ancient text that might undo the death of Roger. Back at the Bureau for Paranormal Research and Defense, Captain Daimio tells the story of his own death, Johann Kraus confesses a bizarre love triangle arising from one of his séances, Abe recalls a mission with Hellboy during his early days at the B.P.R.D., and Liz reveals a weird tale of the family members she killed while discovering her firestarter powers.

Hellboy creator Mike Mignola, with artist Guy Davis and co-writer John Arcudi, unravel a story that will determine the future of the B.P.R.D., while revealing key secrets about their past. This collection includes a sketchbook section that captures Guy Davis's development of the terrors unveiled in The Universal Machine.

Collecting the five-issue miniseries.

Flamma Reconditus

Toujours sous le choc et dévastés par la disparition de Roger, Abe, Liz, Johann et Daimio discutent de leurs propres expériences face à la mort. Pendant ce temps, le Dr. Kate Corrigan voyage en France à la recherche d'un livre rare qui pourrait contenir le secret de la résurrection de l'homoncule…

Basé sur une idée originale de Mike Mignola, qui était à la base destinée à son démon rouge, l'intrigue de The Universal Machine est très bien gérée par John Arcudi et lui permet d'opérer un traitement plus en profondeur de chaque membre du B.P.R.D. Autour de la recherche par Kate d'une relique qui pourrait redonner vie à Roger, le scénariste laisse ''mijoter'' les quatre autres compères de la consultante de choc au bureau. Ce faisant, il peut aisément les confronter (Liz et Daimio ne s'apprécient définitivement pas !) dans un huis-clos autour de la cafetière tandis que le Dr. Corrigan suit sa propre quête. Propice à des mises à nu bien vues, cette alternance entre la trame principale et ces moments plus intimes fonctionne à merveille. On découvre, enfin, les origines de Daimio et l'aventure qui l'a fait passer pour mort pendant 3 jours. Johann explique une expérience d'amour qu'il a eue par delà la mort. Puis on revient sur les ressentiments qu'a Liz par rapport à la destruction, par ses propres mains, de sa famille. Finalement, Abe se rappelle d'une étrange enquête autour d'un Wendigo à laquelle il avait participé avec Hellboy. Ceci, ajouté aux dialogues parfois lourds de sens qui en découlent, amène de la contenance et rend l'attachement qu'avait déjà le lecteur envers ces protagonistes encore plus fort. Très bien vu de la part d'Arcudi et Mignola.

Pour la partie graphique, on retrouve Guy Davis. Au risque de se répéter, avec cet artiste B.P.R.D. a vraiment trouvé chaussure à son pied. Dans ce TPB, on est donc en terrain connu avec des planches de grande qualité, que cela soit au niveau du trait comme pour celui des compositions de pages. On retiendra tout particulièrement le dernier épisode et son passage apocalyptique grandiose, où Davis se lâche totalement et nous offre des êtres démoniaques qu'on croirait tout droit sortis d'un des pires cauchemars de H.P. Lovecraft. Mais, aussi, cette fin poétique et émotionnellement très forte dans laquelle Johann fait ses adieux à Roger. Un moment qui prend aux tripes.

Plus on avance dans la série, plus on se rend compte qu'elle est des plus recommandables… Alors, n'hésitez pas, foncez !

Derniers commentaires

You are here: Dark Horse B.P.R.D. t.6 - The Universal Machine
icone_rss